Championnat de France d'Enduro 2021 - Vorey (43) - RaW Motorsports

Après quelques pluies en fin de semaine, les pilotes se sont engagés samedi matin sur des spéciales humides en surface alors que béton en dessous. L'idéal pour apporter de belles glissades entre les banderoles. Trois spéciales constituées en énormes majorité d'herbe courte et des liaisons techniques et remplies de cailloux nous as offert un week-end haut en couleurs

Elite : Un week-end d'apprentissage pour Valentin RICHAUD sur sa TM Racing 300Fi 2021

Auteur d'un premier tour assez moyen le samedi avec trop d'erreur, Valentin bouclera le premier tour en 12ème position. Un choix de mousses et de réglages suspension peu propice aux spéciales du samedi matin qui as surpris tout le monde, Valentin réussira à terminer la journée en 8ème position. Le dimanche, changement stratégique, et choix payant, Valentin bouclera le premier tour en 4ème position dans la seconde du podium, quelques erreur sur le tour 2 et il finira la journée du dimanche en 7ème position, ce résultat ne reflète pas sa performance général du dimanche, et il aura à coeur de briller dès l'épreuve de Langogne. 

Junior : Mathis Juillard bétonne sa position au championnat

Quoiqu'il arrive même si Mathis commet quelques petites erreur de temps à autre, il est plus rapide ! Plus rapide que tout ses compétiteurs en Junior. C'est le jeu de l'Enduro, et Mathis y excelle, auteur de deux excellentes journées, il repart de Vorey avec plus d'une journée (20pts) d'avance sur son poursuivant, un joker appréciable lui permettant d'arriver à Langogne 100% serein !

National : Une progression appréciable pour Arthur Gerland

Rappelons qu'Arthur effectue cette année sa toute première saison d'Enduro. Au guidon de sa TM Racing 250Fi 2021, il progresse de jour en jour, avec plusieurs spécial sans faute, il rentre pour la toute première fois dans le TOP 10 du championnat de France National. C'est une étape importante, qui va désormais lui permettre de viser plus haut.

Super Véteran : Christope Estelle dans le dur

Toutes les journées ne peuvent pas se dérouler sans aucun encombre. Absolument ravie de sa petite 144Fi TM Racing 2021 en liaison, moto très joueuse et coupleuse, il a eu un peu plus de mal à lutter dans ces spéciales très ouverte face à ses concurrents globalement équipées de 4 Temps. Le choix du 144Fi est assumé mais ne convient pas à priori à l'ensemble des situations. Christophe terminera 6ème de cette épreuve de Vorey.

Fond d'écran du Team RAW MOTORSPORTS XCentric France